Est-il possible de concombres avec GV

Une source indispensable de vitamines dans l’alimentation humaine est les légumes. Ils devraient être le produit principal et sur la table des soins infirmiers les mamans, mais vous devez les introduire très soigneusement et progressivement dans le régime alimentaire. Tout le monde sait que le lait est un aliment de base. bébé et ce que la mère mange est important valeur. Avec le lait maternel, le bébé reçoit des vitamines et minéraux qui améliorent l’immunité. Par conséquent, si l’enfant n’est pas sujet à des réactions allergiques, alors consommez les légumes pendant l’allaitement sont nécessaires. Et, bien sûr, dans l’été je veux vraiment profiter d’un concombre – très savoureux et légume sain. Et très souvent, la question se pose – est-il possible de manger concombres lors de l’allaitement maternel et à quel point il sera utile maman et bébé?

Propriétés utiles des concombres

concombres frais d'une mère allaitante

Les concombres frais sont très sains, ils contiennent un énorme quantité de vitamines et de minéraux fournissant fonctionnement normal de tout l’organisme, une grande quantité de tartron acide, avec lequel les glucides ne se transforment pas en graisses.

Propriétés utiles des concombres:

  • riche en potassium, qui a un effet bénéfique effets sur le travail du muscle cardiaque et des reins;
  • faible teneur en calories;
  • la présence d’une grande quantité de fibres alimentaires, ce qui améliore la digestion
  • la présence d’un niveau élevé d’iode;
  • la présence de vitamines PP, B, E;
  • teneur élevée en oligo-éléments – sodium, calcium, fluor, chlore, fer, magnésium, zinc.

Lorsque vous mangez des concombres:

  • la digestion et l’absorption des aliments protéinés sont améliorées;
  • un effet laxatif se produit;
  • avoir un effet diurétique;
  • le métabolisme est normalisé.

Quand les concombres frais peuvent-ils être introduits dans l’alimentation d’une mère qui allaite?

Bien sûr, toutes les propriétés ci-dessus des concombres frais sont très utile pour les adultes. Mais quelle est l’utilité de cette miette?

Malgré le fait que les aliments consommés n’entrent pas dans le lait maternel, l’enfant est encore transmis la réaction du corps de la mère � produit. Et une entrée trop précoce dans le régime des concombres frais de maman peut provoquer la formation de gaz, des ballonnements, des coliques et même dysbiose.

Malheureusement, la plupart des nouveau-nés au cours des trois premiers mois souffrant de douleurs au ventre causées par la fermentation du lait dans intestins. Et les concombres ne feront qu’aggraver la douleur, donc ce serait encore mieux si maman les abandonne temporairement.

Introduire des concombres dans l’alimentation pendant l’alimentation l’allaitement au sein du quatrième au cinquième mois de la vie d’un bébé, quand ses problèmes digestifs disparaissent.

Il est recommandé d’utiliser des concombres lors de l’allaitement avec le matin et en quantité minimale pour observer la réaction bébé tout au long de la journée. En cas de coliques ou de ballonnements, puis la nuit ils passeront.

Si l’enfant se sent bien, il ne s’inquiète pas des ballonnements abdomen, coliques, pas de diarrhée, puis maman allaitante de concombres refuser ne vaut pas la peine, mais ne pas trop manger.

Vous devez faire attention à la qualité des concombres. Dans le froid fois qu’ils sont cultivés en serre, en utilisant divers produits chimiques fonds. Par conséquent, les nitrates qui s’accumulent dans les fruits peuvent provoquer un empoisonnement, c’est-à-dire qu’il est préférable de consommer de tels légumes refuser. En été, il vaut mieux manger des concombres frais et de votre jardin.

Manger des concombres salés et marinés

cornichons

En termes de nutriments, les cornichons ne sont pas inférieurs aux frais des fruits. Tous les oligo-éléments y sont stockés, ils se normalisent la digestion et augmenter l’appétit.

Les concombres marinés et salés doivent être consommés avec grand soin. Une consommation excessive peut entraîner coliques intestinales chez un enfant. Vous devez les introduire dans votre alimentation progressivement et en petites portions, en même temps que d’habitude produits. Si l’enfant n’a pas d’éruption cutanée, le ventre ne dérange pas Vous pouvez manger un autre morceau.

En l’absence de conséquences, les mères allaitantes ne sont pas interdites consommer des concombres, mais en quantités raisonnables, car ils retardent fluide dans le corps.

Une consommation excessive de cornichons peut provoquer enfant:

  1. violation des selles;
  2. augmentation de la formation de gaz;
  3. nervosité
  4. augmentation de la soif;
  5. éruption cutanée allergique.

Lors de la cuisson, vous devez choisir des légumes avec de gros attention à ne pas gêner l’enfant, car son système digestif est très faible.

concombres

Concombres marinés

Les concombres marinés contiennent de grandes quantités de sel, de vinaigre, dont l’utilisation n’est pas recommandée avec l’allaitement.

La question est de savoir s’il faut manger ou non des concombres pendant l’allaitement il vaut mieux que maman décide en fonction de la condition de l’enfant.

Parlons maintenant des tomates (fraîches, salées et cuites) – lien vers l’article

Nous lisons plus loin sur le sujet:

  • Une liste complète de produits pour une mère qui allaite
  • Légumes pour HS (lien au début de l’article)
  • Fruits pour HS
  • Conseils importants pour maman en lactation

Like this post? Please share to your friends:
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: