Est-il possible de manger du melon pour une mère qui allaite

Le melon est un vrai régal estival. Peu refuseront de goûter tranche de melon parfumée juteuse dans la chaleur. Elle désaltère parfaitement tonifie le corps. Les filles enceintes peuvent et devraient un melon inclure dans la liste des aliments utilisés – le melon contient dans vous-même une grande quantité d’acide folique, absolument nécessaire pour développement du futur bébé dans les trois trimestres de la grossesse. Un Le melon est-il autorisé pour les jeunes mères pendant l’allaitement? Nous allons essayer de trouver la réponse à cette importante question.

Melon pendant l'allaitement

Est-ce possible ou non?

Le melon est impossible si:

La première chose à penser est de savoir si une mère qui allaite personne allergique. La sensibilité aux allergies est également prise en compte. membres de la famille proche. Le fait est que le melon est assez allergène produit et peut provoquer des éruptions cutanées chez le bébé. Ayant donc même le moindre doute, il est préférable de reporter l’introduction melons dans le régime d’une maman allaitante à une date ultérieure melon pendant l'allaitement

le temps.

Un autre inconvénient du melon est qu’il contient une grande quantité sucres – glucides rapides. Le sucre a tendance à provoquer la fermentation dans l’estomac, ce qui entraîne une augmentation de la formation de gaz, des coliques bébé. Par conséquent, les trois premiers mois après avoir donné naissance à maman, allaiter un bébé, il vaut mieux s’abstenir de melons.

Le melon peut être:

Si vous et votre enfant avez une réaction normale � introduit des légumes et des fruits, alors vous pouvez essayer le melon. En fait en fait, c’est un entrepôt de vitamines. Et en combinaison avec des fibres et carotène, c’est un véritable produit thérapeutique pour la constipation et problèmes intestinaux.

L’allaitement est très bénéfique – il stimule bouffées de lait chez la mère. Mais vous ne devriez pas manger de melon à jeun, et en particulier avec les maladies de l’estomac – gastrite, ulcère gastro-duodénal et d’autres. Le melon peut déclencher l’apparition d’une évolution aiguë de la maladie. Le melon est également contre-indiqué dans le diabète.

Si une mère qui allaite a mangé un melon et qu’elle a développé des symptômes – nausées, vomissements, diarrhée, indigestion – besoin prenez un absorbant et appelez une ambulance. Tous ce qui précède peut parler d’empoisonnement.

Comment acheter un bon melon

MÉMOIRE: comment choisir un melonRAPPEL: comment choisir un melon

Vous ne devriez pas acheter de melons en toute saison, car pour le début produits chimiques de maturation qui sont dangereux pour humain lorsqu’il est ingéré. Choisissez toujours un melon avec soin – sa surface doit être exempte de fissures et de copeaux. Ils ont généralement les bactéries pathogènes s’accumulent. N’achetez jamais couper le melon! Essayez de choisir lisse, soigné spécimens avec un arôme sucré caractéristique.

Regardez la vidéo:

Comment entrer dans votre alimentation

Le melon pendant l’allaitement devrait commencer à essayer un petit morceau. Surveillez de près tout au long de la journée. changements dans l’état de l’enfant. Si tout est en ordre – le prochain par jour, vous pouvez vous offrir deux portions de pulpe de fruits sucrés. Donc pour à la fin de la semaine avec une réaction normale de la mère et du bébé, vous pouvez permettez-vous de manger trois à quatre tranches de melon par jour. Plus – néanmoins, il est nécessaire de respecter les mesures.

Le melon, comme tout produit, a ses avantages et ses inconvénients. Soyez réactif à votre alimentation pendant la poitrine l’alimentation, alors seulement la nourriture vous apportera et plaisir et bénéfice.

Les publications suivantes:

  • pommes allaitantes;
  • pastèque pendant l’allaitement;
  • nutrition d’une mère qui allaite.

Like this post? Please share to your friends:
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: