Quels légumes peuvent être consommés par une mère qui allaite pendant allaitement

Après avoir mangé des restrictions pendant la grossesse, une femme en attendant une autre période cruciale – l’allaitement maternel. Dans ce temps devant une jeune mère la question se pose toujours quels produits nécessaire et qui vaut mieux refuser. L’un des plus controversés Le problème est de manger des légumes.

Quel genre de légumes vous pouvez manger pendant l'allaitement

La qualité et la composition du lait maternel affectent directement le développement un enfant. Les mères qui allaitent ne s’inquiètent pas en vain de leur alimentation et consulter des spécialistes de GV, des médecins et leurs connaissances, recherchez des informations sur Internet sur les produits peut être consommé pendant la lactation (ce que vous pouvez manger pendant l’allaitement – liste des produits) et en particulier qui les légumes peuvent être consommés en allaitant.

De nombreuses femmes excluent généralement les légumes du régime alimentaire pendant la période d’hépatite B, craignant les réactions négatives du tractus gastro-intestinal bébé (coliques, gaz, ballonnements, etc.) et aussi peur des allergiques réactions chez le nourrisson.

Cependant, une mère qui allaite devrait manger variée et de haute qualité, pour restaurer le corps après l’accouchement et tout donner au bébé vitamines et minéraux essentiels. Assistants principaux dans ce la tâche n’est que les légumes.

Avec leur manque de régime, une mère qui allaite peut éprouver constipation, car en raison de la teneur en fibres, ils agissent comme laxatif doux naturel. Il y a un risque de prendre un excès de poids, car les légumes devront être remplacés par des produits à plus forte teneur en calories. Et, bien sûr, les légumes sont l’un des principaux sources de vitamines qui sont si nécessaires pendant la lactation.

Quels légumes peuvent être mangés avec HB – une allergie à l’inconnu les produits

légumes d'allaitement

Les légumes les plus utiles pour une femme qui allaite sont ceux qui cultivé dans votre région et typique de la cuisine locale. Ils devraient correspondre à la saison: en été et en automne, il est préférable d’inclure dans l’alimentation les légumes frais et en hiver et au printemps, les surgelés seront plus bénéfiques.

Tous les légumes doivent être inclus dans le menu progressivement, un à la fois tous les deux à trois jours, et commencez par de petites portions. De cette façon dans quelques mois, la femme allaitante pourra se développer la liste et manger calmement presque tous les produits auxquels elle est habituée, sans crainte de conséquences négatives pour l’enfant. Si à l’introduction un nouveau légume a une réaction, il n’est pas nécessaire de refuser complètement de lui. Les légumes crus peuvent être remplacés par des légumes cuits et cuits. Cependant, le risque de telles réactions est fortement exagéré et elles surviennent un très faible pourcentage de bébés.

Les allergies peuvent survenir chez un bébé, en particulier à la suite de l’utilisation de quelques légumes rares et exotiques. Bien qu’elle puisse surgir sur les légumes habituels, familiers: chaque enfant individuel!

Dans de nombreux cas, les craintes sont exagérées: les légumes tranquilles sont une source de vitamines. Les mamans ont toujours besoin veillez à ce qu’ils ne soient pas gâtés. Ne devrait pas acheter des légumes dans des endroits précaires où ils sont stockés longtemps stock et éventuellement manipulé par divers produits chimiques. Beaucoup les légumes importés contiennent des pesticides et des nitrates capables de nuire à la santé de l’enfant.

Pendant la lactation, les mères doivent entrer dans le régime

Les légumes autorisés pour les mères qui allaitent sont des légumes, que vous mangiez tous les jours: carottes, pommes de terre, chou, poivrons, concombres, courgettes, aubergines.

  • pommes de terre. Ce légume comprend la thiamine, nécessaire au bon développement du corps de l’enfant;
  • betteraves. Il contient une concentration élevée de vitamine C, est la prévention de la constipation. Caviar de betterave ou bortsch, également tout comme les légumes-racines bouillis sont utiles pour l’anémie;
  • carottes. Riche en carotène, vitamine B6, vitamine A, qui a des effets bénéfiques sur la vision maman et bébé;
  • courgettes. Riche en oligo-éléments comme cuivre, magnésium, fer, potassium et calcium;
  • poivron doux. La rutine et le calcium y sont inclus composition, renforcer les capillaires. Mieux vaut utiliser du poivre vert et couleur jaune;
  • aubergine. Ils sont une source de pectines, qui améliorent le métabolisme;
  • céleri. Il aide à faire des ballonnements, saturé de vitamines B et E, de carotène;
  • chou-fleur. Contient de l’acide folique nécessaire au bon développement mental de l’enfant. Ce légume également utile pour la microflore intestinale;
  • oignons verts. Sa structure comprend utile substances – flavonoïdes et un grand nombre de vitamines et oligo-éléments.

Quels légumes doivent être utilisés avec prudence

  • concombres. Ceci est un légume très faible en calories et un risque minimal d’allergies. Mais il peut provoquer une augmentation de la formation de gaz chez le nourrisson, donc allaiter Il n’est pas recommandé aux mamans d’en abuser, surtout dans les premiers mois de la vie de l’enfant (en détail sur les concombres);
  • Tomates contiennent du zinc, du fer. Ils sont une bonne prévention de l’anémie et de l’ostéoporose. Cependant introduire ils ne valent pas jusqu’à un mois dans l’alimentation. Consommer Les tomates fraîches sont plus saines. Si vous êtes allergique � tomates rouges, vous pouvez essayer le jaune, qui sont hypoallergénique (en détail sur les tomates);
  • chou blanc. Dans sa forme brute, il vaut mieux juste au cas où, ne pas utiliser pendant au moins le premier mois. Légume peut provoquer une fermentation dans les intestins et des ballonnements, mais pas nécessairement les mêmes problèmes se poseront chez l’enfant. Recommandé exclure la choucroute, qui est assez agressive produit. Mais le chou cuit et bouilli peut être mangé en toute sécurité;
  • légumineuses. Peut provoquer des coliques et augmentation de la formation de gaz, il est donc préférable de leur utilisation refuser jusqu’à ce que l’enfant ait 3 mois. A cette heure son tractus gastro-intestinal est suffisamment formé et les coliques sont généralement passer. Ensuite, vous pouvez commencer à essayer des pois, des haricots, des lentilles dans bouilli ou cuit, contrôlant la réaction de bébé;
  • Oignons et ail. Au premier mois de vie, les miettes consommer ces produits n’est pas recommandé. Ils attachent goût spécifique dans le lait maternel et peut entraîner une défaillance bébé de la poitrine. À l’avenir, vous pouvez progressivement introduire ces l’ail et l’oignon en quantités raisonnables.
  • Légumes exotiques pour notre région, tels que avocat, topinambour, etc. Ils peuvent provoquer des allergies. ou indigestion chez le bébé.

On croit que pendant la lactation Vous ne pouvez pas manger de légumes de couleur vive. Ceci est une erreur. Si une femme n’a pas allergies à ce type de légumes, vous pouvez manger en toute sécurité citrouille, betteraves, carottes et tomates, malgré leur couleur vive. Un c’est ce que les mères qui allaitent ne devraient vraiment pas utiliser – donc ce sont des légumes en conserve. Les cornichons contiennent dangereux composés – sel, vinaigre et assaisonnements chauds. Apprenez à les connaître bébé peut durer, quand sa digestion un ensemble de nécessaire enzymes.

Comment consommer des légumes pendant la lactation

légumes d'allaitement

Si possible, mangez des légumes frais. Mais ça n’en vaut pas la peine trop enthousiaste à l’égard des aliments crus, surtout lorsque l’enfant est complètement petits parce qu’ils sont plus difficiles à digérer. Le plus inoffensif les méthodes de cuisson sont considérées comme la cuisson (en particulier la cuisson à la vapeur) et la cuisson. Cela vous permet de maximiser les avantages des produits.

N’oubliez pas la saisonnalité. Légumes précoces souvent sont traités pour une maturation plus rapide. Danger les légumes importés, qui sont aussi souvent traitées pour leur faire une présentation. Les verts frais peuvent faites-le pousser vous-même même sur le rebord de la fenêtre.

L’allaitement maternel – responsable et heureux période de la vie de la mère et de l’enfant. C’est durant cette période que la mère allaitante donne au bébé une immunité au lait maternel et une particule de son l’amour Une bonne nutrition enrichie en fruits et légumes aidera maman pour reprendre des forces et donner à l’enfant tout le nécessaire, et le bébé – se développer harmonieusement.

Suivant: Quel genre de fruits une mère qui allaite peut-elle manger? avec l’allaitement maternel?

Like this post? Please share to your friends:
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: