Quels problèmes et difficultés peuvent attendre parents adoptifs

L’adoption d’un enfant est très responsable. étape. Le désir de prendre un bébé en famille d’accueil, peut-être même plus une décision sérieuse que la naissance de la vôtre. Et vous devez l’accepter avec pleine responsabilité, sachant que le voyage de retour de vous ne le serez pas. Arrêtons-nous sur les difficultés guetter les gens qui décident de devenir adoptifs par les parents.

réceptionniste

Collection de documents

Beaucoup de parents adoptifs potentiels après avoir contacté le département la tutelle et la tutelle ont peur de la paperasse associée � adoption. Et ils arrêtent de considérer cette option, considérant que plus facile de voler dans l’espace que d’adopter un enfant.

La principale exigence qui rend les gens disposés est le niveau de revenu et norme de logement stricte: 14 mètres carrés chacun un membre de la famille, y compris l’enfant adopté. Il a aussi besoin allouera une couchette séparée et une table pour les sessions de formation. Pour un bébé infecté par le VIH et un enfant handicapé, dépend chambre séparée.

Si vous êtes déterminé à adopter un bébé dans la famille, vous devez commencer recueillir les documents nécessaires. Vous devez confirmer votre capacité juridique en tant que parent: remplir un formulaire, fournir certificat de mariage (les parents isolés ont également la possibilité de devenir parent adoptif), confirmer la disponibilité de logements, de travail officiel et de revenus stables. Il y a aussi des limites: casier judiciaire et maladies graves (tuberculose, troubles mentaux, alcoolisme, etc.). Une liste complète est donnée à l’article 127. Code de la famille de la Fédération de Russie.

Formulaire d’adoption familiale

Si tous les documents sont en règle, la famille est confrontée à un problème – quelle forme d’adoption de l’enfant choisir. Regardons les deux plus fréquent: garde et adoption.

  • Garde

La tutelle implique l’adoption d’un enfant comme enfant en famille d’accueil. Elle est est réservé aux enfants qui n’ont pas atteint l’âge de 14 ans et peut être illimité ou nommé pour une durée déterminée. En salle l’enfant verse une allocation mensuelle à l’État, et pour quand ils atteignent l’âge de 18 ans, le logement est attribué. Cependant la garde suggère intervention active dans les affaires familiales par les organes. Vous ne pouvez pas changer la date de naissance, mais un changement de nom de famille l’enfant est difficile. Il faut se rappeler qu’à tout moment d’autres demandeurs de garde ou d’adoption apparaîtront un enfant.

  • L’adoption

Avec l’adoption, le bébé acquiert une famille à part entière avec droits et obligations. Vous pouvez changer la date de sa naissance, attribuez votre nom de famille et votre patronyme. L’enfant adopté reçoit les droits de succession, comme vos propres enfants, et en cas de divorce, droit à pension alimentaire. En cas d’annulation de l’adoption, le tribunal, procédant du l’intérêt de l’enfant, peut vous obliger à payer des fonds pour son contenu.

Adaptation de l’enfant

De nombreux enfants abandonnés ont de graves problèmes d’adaptation � famille d’accueil. Si les parents ont pris le bébé de l’orphelinat, alors des problèmes particuliers peuvent ne pas se poser, car il expérience éducative négative. Un enfant de plus de deux ans qui avait vu assez de scandales entre la maman biologique et papa, peut réagir brusquement à une voix forte et avoir peur de tout bruissement. Les adolescents qui ont déjà vécu une vie difficile et s’y habituent sont encore plus difficiles. qui a appris à s’y adapter n’est pas toujours «légal» façon.

Les parents d’accueil craignent souvent que les enfants se montrent pauvres l’hérédité. Par conséquent, les adultes vivent dans une tension constante et rechercher des défauts dans le développement et le comportement de l’enfant. Remarquant le mauvais inclinations, les parents commencent à penser qu’ils ne peuvent rien faire avec de mauvais penchants et déçus de leur choix.

La pratique montre que de nombreuses difficultés surviennent par faute les adultes. Ils ont peur de punir le bébé adopté s’il n’est pas obéit parce qu’ils pensent qu’il se considérera mal aimé et un étranger. N’oubliez pas que la bonne éducation dans la plupart cas vous permet de corriger l’état émotionnel, de vous débarrasser de habitudes négatives.

La vérité sur l’adoption

adoption et garde

Chaque parent adoptif, tôt ou tard, se pose un problème question: faut-il dire à l’enfant qui est déjà devenu une famille, la vérité sur adoption? Essayons de comprendre ce qui pourrait arriver si garder un secret.

Il semble à beaucoup de parents que la vérité sur l’apparence d’un enfant dans la famille peut à jamais paralyser sa vie. Vous essayez ça situation sur vous-même, en pensant à ce que vous ressentiriez si les parents bien-aimés se sont soudainement révélés beaux-parents. Bien sûr, cela deviendrait un coup sérieux.

D’un autre côté, où est la garantie que l’enfant ne trouvera pas cette vérité? dans les documents ou de nombreux “sympathisants” ne le dira pas? Découvrir que vous êtes en famille d’accueil est beaucoup plus désagréable pour les étrangers. Non seulement maman et papa ne sont pas des parents, mais aussi, il s’avère qu’ils vous a menti toute ma vie. Dans un tel cas, l’apparition de relations de méfiance et de frustration, ainsi que de nombreuses problèmes.

Dire ou ne pas dire la vérité à un enfant à naître – ça dépend de vous. Mais si votre progéniture, ayant appris qu’il est belle-mère, ressentira l’atmosphère d’amour et de compréhension, de graves conflits ne devrait pas survenir.

La décision concernant l’adoption ou la garde de l’enfant doit être soigneusement réfléchi et nécessairement d’accord avec tous les membres de la famille. Toute impulsion, même la plus gentille, est inappropriée ici. Après tout pitié éphémère pour le sort du malheureux bébé peut se retourner gros problèmes. N’oubliez pas que l’échec répété ou le retour d’un enfant dans un orphelinat peut blesser gravement un enfant la psyché.

Nous lisons également:

  • 16 façons de rendre un enfant heureux
  • 25 conseils pour élever un enfant dans l’amour et la paix

N’oubliez pas que votre amour, votre attention, votre patience et la volonté de surmonter toutes les difficultés sera le point de départ créer une famille heureuse.

Like this post? Please share to your friends:
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: